Des grands parcs à Las Vegas

Panguitch -> ZION

Sur la route de Vegas, traversée du parc de ZION. Nous n’avions pas vraiment envisagé sa visite mais il se trouve que le  trajet le plus courte pour Vegas empreinte une route qui traverse le parc d’est en ouest grâce d’ailleurs à un incroyable tunnel.

Donc nous faisons un « drive view », y compris tout de même la scenic road. Ce parc mériterait une vraie visite avec des possibilités de trails énormes.

Un grès incroyablement rainuré

Un grès incroyablement rainuré

Des pics, que dis-je, des péninsules (des sangles aux relais)

Des pics, que dis-je, des péninsules (des sangles aux relais)

Du fond de la vallée de ZION

Du fond de la vallée de ZION

On est bien peu de choses madame

On est bien peu de choses madame

No comment

No comment

Las Vegas

Nous envisageons la possibilité d’un choc, c’était peu envisager. Après deux semaines dans la grande nature avec souvent très peu de monde, voire personne, nous voilà débarquant dans la parfaite antithèse, Sin City, l’enfer du jeu, du lucre et, probablement, de la débauche. Débauche de moyens en tout cas.

Bon, je ne vais pas vous la faire, mais les superlatifs sont ici recommandés. C’est pas forcément notre cup of tea, cependant nous ne pouvions pas passer à côté. Et pour tout dire, ça vaut tout de même le coup d’oeil !

Première journée

De jour puis, de nuit.

 

Prisonniers du jeu ?

Prisonniers du jeu ?

Cette fois ci, hollywood pas dans la brume

Cette fois ci, hollywood pas dans la brume

Tout types de reconstitutions

Tout types de reconstitution s

Tout types de joueurs

Tout types de joueurs

 

 

Mise en abîme d'une oeuvre d'art

Mise en abîme d’une oeuvre d’art

Doublement plus beaux

Doublement plus beaux

L'enfer du jeu

L’enfer du jeu

C'est beau un palace la nuit

C’est beau un palace la nuit

Des écrans plus qu'il n'en faudrait

Des écrans plus qu’il n’en faudrait

 

 

Le Bellagio mythique

Le Bellagio mythique

Las Vegas encore

Et bien oui, nous avouons que ce troisième soir est probablement de trop, quitte à faire un peu péquenot. Les animations gratuites se font rares et chères (!) et les autres sont inabordables, reste les bandits manchots qui portent encore mieux leur nom puisqu’ils n’ont même plus de leviers. Et pour tout dire, appuyez sur un bouton pour faire tourner les cylindres, ce n’est pas exaltant. Il faudrait savoir jouer aux vrais jeux de cartes ou de dès, mais je ne sais pas.

Vous aurez compris que nous ne sommes pas fâchés de partir demain, ceci dit c’était à voir et nous avons vu, comme César: vini, vidi, y reparti.

Exploit: ne jouer qu'un dollar et gagner !

Exploit: ne jouer qu’un dollar et gagner !

Le Strip la nuit

Le Strip la nuit

Notre "dîner" favoris

Notre « dîner » favoris

The WHO, la légende.

The WHO, la légende.

Ha ! Si, tout de même, au hard Rock Café, la guitare de Pete après Pinball Wizard, mon favori, de loin.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>